Comment calculer son IMC

L’un des outils les plus efficaces pour mesurer son poids idéal est l’indice de masse corporelle. Encore appelée IMC, cette mesure permet à de nombreuses personnes de savoir quand la limite est franchie. Pourtant son application diffère selon l’âge de l’intéressé. Comment cet indice est-elle calculée et quelles sont ses normes ?

Présentation de l’IMC

L’IMC date des années 1840 et est devenu très efficace dans la détection de certains troubles alimentaires. L’IMC se base sur la taille de la personne concernée pour être calculée. Le principe de fonctionnement est simple. L’IMC permet de déterminer le poids qui correspond le mieux à chaque taille.

A découvrir également : Quel programme pour perte de poids ?

Pour le calculer, il faut donc se mesurer et se faire peser. Ces deux informations en main il suffit de passer par la formule suivante :

Poids actuel en kg

A lire en complément : 5 Exercices de Respiration Profonde du Pranayama

IMC=                             taille actuelle² en cm

Si l’insistance est faite sur le côté actuel c’est bien parce que le corps humain change avec l’âge. Cela implique que l’IMC change en fonction de tous ces facteurs. On distingue plusieurs phases dans le développement de l’être humain. Ces changements sont encore disparates en fonction du genre et de l’âge.

Les médecins utilisent très souvent l’indice de masse corporelle pour passer certains tests. Ainsi il est plus aisé pour les disciples d’Hippocrate de savoir si leur patient souffre de malnutrition, d’obésité ou d’un simple surpoids. Le calcul mathématique présenté plus haut est validé par l’Organisation mondiale de la Santé et est reconnu par tous.

IMC

Les normes de l’Indice de Masse Corporelle

Se baser sur la corpulence d’une personne ne signifie pas pour certifier qu’il est trop maigre ou trop gros. Malgré le fait qu’il faille faire attention à certains facteurs pour considérer un IMC, des normes permettent d’établir l’IMC normal. Quels que soient l’âge et le sexe de l’individu, l’indice de masse corporelle se situe entre 18,5 et 25.

En dessous des 18.5, on considère que l’individu est en insuffisance pondérale. Au-dessus donc des 25, on qualifie la personne en surpoids. Toutefois, lorsque la barre des 30 est franchie, il est plutôt question d’obésité morbide. On a donc :

  • IMC < 18,5 kg/m² équivaut à une insuffisance pondérale
  • 5 < IMC <24,9 équivaut à un poids normal
  • 25 < IMC < 29.9 équivaut à un surpoids
  • IMC > 30 équivaut à l’obésité

Il faut néanmoins notifier que l’IMC comprend des limites. En effet, il ne s’applique pas systématiquement aux personnes âgées et aux femmes enceintes par exemple. De plus, il faut ajouter d’autres analyses pour connaître les causes de la maigreur ou du surpoids. Pour être sûr de l’évolution de l’enfant, il faut consulter ses courbes de croissance présentes dans son carnet de santé.

Dans son développement, l’enfant et l’adolescent traversent plusieurs stades. Ainsi se baser sur une période précise n’est pas conseillé. Le suivi de l’IMC représente une meilleure solution pour poser un bon diagnostic. De plus, un IMC considéré comme hors normes nécessite une expertise nutritionnelle. Pour cela il faut faire confiance à son médecin traitant.

L’indice de masse corporelle est cependant un très bon instrument de mesure. Il aide à savoir quand faire plus attention à son mode de vie.

Show Buttons
Hide Buttons