Les gens entendent souvent parler de manipulations manuelles. Et souvent on fait toujours référence aux massages. Mais lors de cas plus graves qui sont surtout liés aux os et aux muscles, on fait référence à l’ostéopathie qui est aussi une manipulation manuelle.

Son but étant de faire disparaitre les douleurs ou encore apporter du soulagement à la personne. Certains cas sont très graves, d’où l’intérêt de faire appel aux services d’un ostéopathe en urgence. Toutefois il est nécessaire de connaître réellement l’ostéopathie pour connaitre les procédures avant les manipulations.

A découvrir également : Mieux comprendre la misophonie

Ce qu’est l’ostéopathie

L’ostéopathie est une approche thérapeutique non conventionnelle. L’idée est donc de toucher, manipuler des zones précises pour localiser les douleurs et les faire disparaitre après une ou plusieurs séances. Le praticien va faire des manipulations manuelles du système musculo-squelettiques tout en appliquant d’autres techniques.

Avant de toucher directement la personne, il va d’abord poser des séries de questions et c’est une étape importante pour connaître un vrai praticien. C’est seulement par la suite qu’il va commencer à manipuler le corps en exerçant des pressions ou contorsions tout en veillant à l’état de santé de la personne. En pratiquant cela, le praticien va  apporter du soulagement aux troubles fonctionnels de la personne

A voir aussi : 7 conseils pour aider à prévenir les vergetures

L’efficacité de l’ostéopathie

Cette efficacité a été étudiée autour de quatre revues :

La plus récente a étudié les traitements contre les douleurs pelviennes et les lombalgies lors des grossesses. Cette revue n’a identifié qu’une seule étude clinique évaluant le traitement ostéopathique. Cette dernière n’a pas pu montrer de bénéfice comparativement aux traitements habituels ou aux “faux” ultrasons. Il existe donc peu de preuves des bénéfices du traitement ostéopathique pour les lombalgies liées aux grossesses.

La deuxième concerne la physiothérapie thoracique et les pneumonies. Cette revue a identifié deux études cliniques évaluant l’effet d’un traitement ostéopathique. L’ostéopathie n’a eu aucun effet sur la mortalité ni sur le taux de rétablissement. Elle a cependant diminué le temps de séjour en milieu hospitalier et la durée des traitements antibiotiques. Les preuves d’un bénéfice du traitement ostéopathique sur la pneumonie sont donc faibles.

La troisième est sur l’efficacité de la thérapie manuelle sur les coliques infantiles. Cette revue montre qu’un traitement ostéopathique engendre une diminution de la durée des pleurs d’en moyenne une heure par jour. Il est cependant impossible de savoir si cet effet est spécifique au traitement ou résulte de la prise en charge dans son ensemble. La preuve du bénéfice de l’ostéopathie sur les coliques infantiles est donc modérée.

La quatrième revue a étudié l’efficacité de la thérapie manuelle sur l’asthme. Cette revue a identifié trois études cliniques randomisées dont aucune ne comportait un traitement ostéopathique. Il n’y a donc pas de preuve en ce qui concerne l’efficacité ou l’inefficacité de l’ostéopathie sur l’asthme.

Approches et bienfaits

L’ostéopathie adopte différentes approches choisies en fonction de l’état du patient. Le choix se fait donc entre les techniques de mobilisation articulaires lentes, celles qui sont actives, mixtes, les techniques réflexes, les techniques de mobilisation des structures molles et péri-osseuses, les techniques psycho-cognitives et les techniques liquidiennes en se focalisant principalement sur la structure du corps.

L’ostéopathie va apporter du soulagement à la personne soit de suite soit après quelques séances. Elle permet également de corriger certains défauts du corps et procéder à une bonne restructuration des mouvements. Les personnes adoptant les mauvaises positions pour le corps profitent également de ses bienfaits. Les blocages qui ont durés des années sont aussi soignés à travers cette pratique mais en prenant du temps.

Show Buttons
Hide Buttons