Une personne atteinte de misophonie peut être grandement troublée par certains sons ou bruits du quotidien. Il peut s’agir de reniflements, de ronflements ou de la mastication. Il s’agit d’un trouble qui est présent chez un bon nombre de personnes, et qui n’est pas à négliger, car pouvant apporter des perturbations à la vie quotidienne.

Des bruits courants qui peuvent générer un état de stress

Nicolas, 32 ans, est atteint de misophonie. Il souffre de ce mal depuis une dizaine d’années, et ne supporte plus un certain nombre de bruits courants. Il précise que la misophonie lui est venue lors d’un repas. Le fait d’entendre les gens mastiquer a causé chez lui un état important de stress.

A lire en complément : Comment se préparer à une prise de sang ?

Ce qui fait qu’il n’a pas hésité à quitter la table. Et depuis ce jour, Nicolas ne supporte plus une personne qui mâche du chewing-gum, ou mange une banane. Pour décrire son sentiment, il affirme que ça peut le mettre dans un état de rage extrême. Sa misophonie fait qu’il ne se rend plus au restaurant, et qu’il a de plus en plus tendance à s’isoler.
Le trentenaire a toujours à sa portée des bouchons d’oreille. Il existe d’autres personnes qui souffrent de ce mal, et qui ont même consulté un psychothérapeute sans que rien ait vraiment changé.

Comment se manifeste la misophonie ?

A lire aussi : Top 10 des aliments riches en protéines

Certaines personnes souffrant de misophonie peuvent le plus souvent avoir des réactions colériques. Cette colère peut même se muer en une véritable rage. D’autres peuvent réagir d’une manière différente à l’entente de ces sons. Cette dernière catégorie de personnes peut ressentir des palpitations cardiaques, une sensation d’étouffement, des tremblements ou une boule dans la gorge.
Le fait d’être victime de ce type de mal peut conduire la personne qui en souffre, à être en permanence dans un état dépressif. Elle a alors de plus en plus tendance à s’isoler pour s’éloigner de ces sons dérangeants.

Des solutions envisagées pour soulager les misophones

Les personnes victimes de misophonie peuvent avoir recours à la méditation ou à l’hypnose pour se soulager de leurs problèmes. Il y en a même d’autres qui consultent des médecins qui leur prescrivent des médicaments psychotropes. Une piste de solution a été trouvée pour soulager les misophones de leur mal.
Elle consiste en une déprogrammation du ressenti sonore négatif, avec un remplacement par un son agréable. En suivant ce traitement pendant plusieurs semaines, le misophone pourrait être libéré de sa phobie de ces sons devenus insupportables.

Show Buttons
Hide Buttons