C’est une découverte très récente qui permet d’en apprendre plus sur les maladies veineuses. La phlébite, qui est le premier symptôme d’une maladie veineuse pouvant mener à l’embolie pulmonaire et à un accident vasculaire mortel, serait un problème héréditaire. Il est donc essentiel de surveiller les symptômes dans les familles les plus touchées.

L’importance de la prévention chez les personnes à risques

Les études sur le caractère héréditaire des maladies veineuses mettent en lumière l’importance de la prévention chez les personnes à risques. Dans les familles où ce genre de pathologie est particulièrement présent, il est important de surveiller l’apparition d’éventuelles phlébites, même chez les plus jeunes, c’est-à-dire dès l’adolescence.

A lire en complément : En quoi consiste le métier d’audioprothésiste ?

Par ailleurs, il faut également prendre la peine de diminuer les risques d’apparition de ces symptômes en prenant soin de son système veineux. Pour cela, les bas de contention sont les plus recommandés. En plus, ils sont reconnus comme des dispositifs médicaux et connaître les modalités de remboursement permet d’accéder aux meilleurs modèles pour prévenir tous les risques d’apparition de phlébites.

Quelles sont les situations à risques de phlébite

Une phlébite, c’est l’apparition d’un caillot de sang favorisé par une mauvaise circulation dans les veines. Quand ce caillot de sang remonte vers les poumons, cela provoque une embolie pulmonaire. Si ce caillot remonte jusqu’au cerveau, cela peut provoquer un AVC. Voilà pourquoi il est si important de limiter les risques de phlébite. Pour cela, outre les bas de contention, il faut également limiter les situations à risques.

A lire en complément : Comment rester en bonne santé toute l'année ?

Outre le caractère héréditaire, l’hypertension artérielle est l’une des premières causes de phlébite. Le sang circule mal dans les veines et les artères. Des caillots se forment et finissent par provoquer de graves problèmes. Par ailleurs, de longues périodes d’inactivité empêchent également le sang de circuler correctement. Voilà pourquoi les bas de contention sont vivement recommandés lors d’un voyage en avion.

Un taux important de phlébite en France à cause de Napoléon ?

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il est désormais communément admis que l’Empereur français Napoléon Bonaparte soit à l’origine d’un taux élevé de personnes à risques de phlébites en France. Des historiens ont retrouvé la preuve que Napoléon avait exclu les soldats qui souffraient de phlébites et d’insuffisance veineuse des rangs de son armée lors de ses campagnes à l’étranger.

Résultat, les hommes qui portaient dans leurs gènes cette insuffisance veineuse ne sont pas allés au front. Ils ont ainsi pu avoir une descendance plus nombreuse pendant que les hommes qui n’avaient pas ce problème partaient mourir à la guerre. Tout cela, parce que ces soldats marchaient de longues heures chaque jour et des phlébites en masse auraient ralenti l’armée.

Show Buttons
Hide Buttons