examen de santé

Plusieurs organes sont vitaux pour permettre à l’être humain de mener une vie épanouie. L’oreille à travers sa fonction d’écoute est d’une grande importance, si ce dernier veut percevoir les sons extérieurs et pouvoir discuter avec ses interlocuteurs. Toutefois, il arrive que cette fonction soit défaillante et que la perception du son par l’oreille se fasse de moins en moins claire et précise. En ce moment, un bilan auditif se fait donc de plus en plus nécessaire pour comprendre et traiter le problème qui se pose.

audition

A voir aussi : 5 aliments à privilégier pour protéger son cœur

Le bilan auditif en terme clair

Tout d’abord, un bilan auditif est un ensemble de procédures qui inclue entre autres la consultation clinique et des examens complémentaires au besoin. Ils ont pour objectifs d’évaluer le niveau d’audition d’une personne.

Lors d’un bilan auditif, l’audiogramme est le principal examen qui se pratique sur le patient. Il permet de déterminer le seuil d’audition. C’est-à-dire la plus faible intensité d’écoute de chaque oreille. Ladite intensité se mesure en décibel, et sa fréquence en hertz. En fonction du résultat obtenu, l’on définit le niveau de surdité. Du moins grave au plus inquiétant, on distingue le niveau léger, modéré, sévère ou profond.

A lire aussi : Comment manger moins gras au quotidien ?

Plusieurs causes peuvent être à la base d’une surdité. Grâce à l’audiogramme, outre l’analyse de l’éventuel niveau de surdité, le médecin en recherchera les causes afin d’y adapter le traitement approprié.

La durée d’un bilan auditif peut varier de 10 à 30 minutes et cet examen n’est possible que pour des patients d’au moins 4 à 7 ans. Il faut donc que le patient soit assez conscient de ce qu’il ressent afin de pouvoir le communiquer au médecin ORL durant l’analyse. Au cas où le patient n’aurait pas encore atteint cette moyenne d’âge, l’on fera recours à des techniques spéciales d’audiométrie infantile.

Par ailleurs, si le niveau de surdité atteint une certaine gravité, en plus de vous préconiser un traitement, le médecin ORL pourrait vous recommander un appareil auditif. Cela peut être provisoire, le temps du traitement, ou être à long terme. Il en existe de divers types et sous divers réglages en fonction des nécessités. Ces dispositifs peuvent être assez discrets avec des solutions innovantes telles qu’on peut le retrouver chez les appareils auditifs Resound.

Quand doit-on faire recours au bilan auditif ?

Dans la majorité des cas, l’on effectue un bilan auditif lorsque l’on perçoit des signes prévalant une certaine baisse de son audition. Cela se manifeste le plus souvent lorsque vous avez l’impression de ne pas bien entendre ou comprendre ce que dit votre interlocuteur. Vous le remarquerez aussi à travers plusieurs difficultés lors de conversations téléphoniques ou encore des gènes auditifs de plusieurs ordres, que cela soit en milieux bruyants, tel qu’à une réunion, au théâtre ou entre amis.

baisse de l'audition

Enfin, d’autres signes comme les bourdonnements d’oreilles, les sifflements à fréquence régulière doivent vous interpeller à réaliser un bilan auditif. Si vous avez des otites ou êtes exposé à des bruits intenses en étant par exemple employé dans une usine de transformation, vous devez réaliser de temps à autre un bilan auditif.

D’autres causes encore peuvent vous amener à réaliser un bilan auditif. Toujours est-il que faire le bilan au plus tôt pour déceler le problème auquel vous êtes confronté vous permettra de vite commencer un traitement afin de prévenir assez tôt une aggravation.

Show Buttons
Hide Buttons